Actes : CARNETS DE GUERRE D’UN HUSSARD NOIR DE LA REPUBLIQUE

COLLOQUE DU 29 OCTOBRE 2016 – RESUME DE LA CONTRIBUTION DE PHILIPPE BRUANT – GEOGRAPHE.

Le 13 septembre 1914, le lendemain de la fin de la bataille du Grand Couronné qui repoussa les Allemands sur la ligne de la frontière de l’Annexion de 1871, Marc Delfaud, instituteur originaire de Charente Maritime, arrivait sur la frontière de la Seille en qualité de téléphoniste. Il allait y rester jusqu’au 7 mars 1915.
Il va se déplacer de Bey et Lanfroicourt à Moncel et se rendra également dans la forêt de Champenoux. Il visitera même Nancy. Après des séjours dans le Toulois et à Verdun, il reviendra dans le Saulnois en septembre 1916 jusque mai 1917.
L’intérêt de ces prises de notes ne réside pas seulement dans les descriptions des opérations, mais également dans les observations qu’il relate au sujet des populations civiles qu’il côtoie.
Rares sont les témoignages de ce secteur entre Nancy et la frontière à 20 km de cette ville, d’où l’intérêt pour ce que ce soldat nous apprend de cette zone qui fut toujours négligée et, par conséquent, méconnue.
Ces 672 pages sont un gisement d’informations inédites.

Tout d’abord, l’auteur nous décrit les paysages de ce secteur Est de Nancy où Allemands et Français se sont combattus des premiers jours d’août 1914 au 13 septembre. Ce sont donc les premiers constats de ce que les combats ont pu causer de destructions, tant dans la forêt que dans les villages. Les arbres sont déchiquetés, annonçant déjà ce que deviendront les zones forestières de Lorraine. Les moissons qui n’ont pu être faites présentent des champs dont les épis pourrissent sur pied.
On peut mesurer que c’est l’artillerie des deux camps qui sera le principal acteur des destructions et du saccage du paysage.
Marc a recueilli auprès des soldats qui l’ont précédé ce que furent les combats en milieu forestier. Il en décrit les épisodes et donne les détails tactiques utilisés en ce milieu naturel. La précision de sa description ne peut que satisfaire le lecteur à la recherche des pratiques de combats de ces premiers jours de guerre.
La bataille du Grand Couronné ayant rejeté les Allemands de l’autre côté de la Seille en territoire annexé, le secteur devient calme. Du moins en ce qui concerne les combats d’infanterie, car le danger n’est pas écarté pour les hommes qui occupent le secteur en raison des duels d’artillerie fréquents à partir de la mi-septembre 1914. La forêt d’Amance, Champenoux, Brin est vite transformée en position d’artillerie lourde dont Marc Delfaud donne des descriptions précises quant aux pièces utilisées et aux aménagements qui les abritent. Les lecteurs curieux de ces armes y trouvent satisfaction à enrichir leurs connaissances.
Un des intérêts de ce livre réside dans le récit que l’auteur donne des comportements des militaires durant leur séjour sur les lieux. Que ce soit entre soldats, entre soldats et gradés, entre soldats et habitants des villages, rien n‘échappe à Marc.
La rencontre de combattants français qui viennent de toutes les régions avec les Lorrains est riche d’enseignements. Le lecteur découvre les mentalités à partir des relations entre les hommes.
La fonction de transmetteur de notre auteur lui permet de se déplacer dans tout le secteur entre Nancy et la frontière, donc la ligne de front. A partir de ce nomadisme, il se livre à une véritable analyse sociologique des populations rurales et en ressort les spécificités de chacune des populations.
Ces carnets de guerre sont d’un intérêt primordial pour qui s’intéresse aux événements qui se sont déroulés à l’Est de Nancy dans l’année 1914. La qualité des descriptions de Marc Delfaud en rend la lecture passionnante.
Ajoutons que l’auteur après son passage dans le Saulnois ira combattre dans le secteur de St-Mihiel, puis de Verdun et au Chemin des Dames.
La lecture s’accompagne de notes explicatives qui apprennent beaucoup au lecteur.
Impossible de lire cet ouvrage sans prendre de notes…

CARNETS DE GUERRE D’UN HUSSARD NOIR DE LA REPUBLIQUE, par Marc DELFAUD – Editions « Italiques » – 2009.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s