Présentation de René Canta.

Les emplacements de pièces d’artillerie de la forêt d’Amance (forêt de Champenoux)

L’inventaire des vestiges de la Grande Guerre en Forêt d’Amance (encore appelée Forêt de Champenoux) réalisé de 2014 à 2015, a mis en exergue de très nombreux emplacements de pièces d’artillerie, – emplacements de petit calibre et emplacements de gros calibre -, ces derniers ayant été tout particulièrement visés par les artilleurs allemands.

Cinq zones dont la densité des trous d’obus ennemis permet d’établir un lien avec la puissance des pièces d’artillerie françaises ont ainsi été mises en évidence.

Plusieurs types de canons y ont été installés, depuis le canon de 75 jusqu’aux pièces d’artillerie lourde sur voies ferrées du Rond-Bouthillier, en passant par la pièce de marine de 164.7 mm du Rond-des-Dames (Cornée-de-Marezulles), la pièce d’artillerie lourde de l’étang de Brin ou encore les pièces d’artillerie lourde de l’Echancrure (Cote 244. Bey-sur-Seille), sans oublier celle du Haricot en lisière Est de la forêt. D’autres emplacements sont répartis sur l’ensemble de la forêt, et ce, jusqu’aux lisières Ouest du bois de la Voivre.

Cette présentation mettra en parallèle les positions relevées lors de l’inventaire 2014-2015 avec celles mentionnées avec une remarquable précision sur les canevas de tir allemands (cartes d’Etat-major).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s