Intervention Jean-Claude L’Huillier

Le rôle des femmes dans l’entretien des sépultures militaires pendant la Grand-Guerre.

Le 16 août 1915, la Préfecture de Meurthe et Moselle adresse à toutes les communes du département une circulaire relative au recensement des tombes militaires disséminées sur leur territoire, ainsi qu’un questionnaire dactylographié à remplir. Chacune est ainsi invitée, entre autres, à identifier les membres du Comité d’entretien des tombes.

Organisés par des femmes volontaires et dévouées, ces comités ont alors vocation à entretenir les tombes des valeureux soldats morts pour la France.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :