Témoignages d’outre-Seille

(par Roger RICHARD)

1870 a été « l’année terrible » pour la France et plus encore pour ceux qui se sont retrouvés « de l’autre côté » de la nouvelle frontière. Passés du Nord-est de la France au Sud-ouest de l’Allemagne, les nouveaux sujets du Kaiser du Pays de la Seille formaient dorénavant une minorité francophone au sein de l’Empire. La germanisation par l’école et le service militaire fut inexorable mais le souvenir de la mère-patrie demeurait dans bien des esprits. La guerre conduisit la plupart des hommes sur le front russe et beaucoup n’en revinrent pas. Ils ne sont pas morts pour la France comme les vaillants Poilus français. On les appelle pudiquement « soldats lorrains ». Les monuments aux morts des villages annexés indiquent tout simplement « morts à la guerre » ! Ceux qui en sont revenus parlaient peu de la guerre elle-même. Autant d’hommes, autant de destins différents. La réintégration dans la nationalité française n’a pas toujours été une simple formalité. Une chose est certaine cependant : dans toutes les familles d’outre-Seille, on n’a pas encore fini de parler « du temps des Allemands » et cette expression recouvre des sentiments souvent bien contradictoires ! Roger Richard, président de l’association « les Amis du Saulnois et de son Patrimoine », a déjà consacré quatre numéros des « Cahiers du Saulnois » à cette période de l’histoire locale « Le Saulnois du temps des Allemands ».

Publié par les passionnés d'histoire

Nous sommes un collectif de passionnés par la grande guerre soucieux de transmettre le résultat de nos recherches ou de redonner vie au patrimoine historique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :