Déroulement de la journée du 21 octobre 2017

Plages horaires Intervenants Titre de la présentation   9h 30   à  9h 55 Véronique AUBERT « l’Abbé Miot, ancien aumônier volontaire a la 8è DIC et aumônier du Cimetière National de Champenoux ». 10h 00 à 10h 25 René CANTA « Les emplacements d’artillerie de la forêt d’Amance et de Brin-sur-Seille ». Pause matinale 10h 35 à 11h 10 JoséPoursuivre la lecture de « Déroulement de la journée du 21 octobre 2017 »

Les Neugeottes

Fréquentés exclusivement par les villageoises venues y rincer leur linge, les lavoirs ont toujours été des lieux de rencontres et de discussions privilégiés. Pendant la Grande Guerre, outre les activités de nettoyage, les femmes s’y retrouvaient donc pour s’informer mutuellement des nouvelles du front, pour partager des informations souvent pénibles et dramatiques mais parfois aussiPoursuivre la lecture de « Les Neugeottes »

Intervention Jean-Claude L’Huillier

Le rôle des femmes dans l’entretien des sépultures militaires pendant la Grand-Guerre. Le 16 août 1915, la Préfecture de Meurthe et Moselle adresse à toutes les communes du département une circulaire relative au recensement des tombes militaires disséminées sur leur territoire, ainsi qu’un questionnaire dactylographié à remplir. Chacune est ainsi invitée, entre autres, à identifierPoursuivre la lecture de « Intervention Jean-Claude L’Huillier »

Présentation de Nicolas Brugère

Nicolas Brugère, Bordelais de naissance, est l’un des nombreux petits-enfants du Capitaine Henri Brugère. Né à Tulle en Corrèze le 11 février 1871, cet officier très apprécié des hommes de la 23ème compagnie du 360ème Régiment d’infanterie, est tombé au champ d’honneur le 25 août 1914 sur le territoire de la commune de Courbesseaux, àPoursuivre la lecture de « Présentation de Nicolas Brugère »

Présentation de Luc Dumont

Art et artisanat de tranchée : gros plan sur des objets insolites. Dans les tranchées, entre deux combats, c’est une autre vie qui s’organise. Pour tromper l’ennui, on fume, on boit, on lit les journaux des tranchées, on correspond avec sa famille. On fabrique aussi des objets qui vont nourrir une véritable économie parallèle. Disposant dePoursuivre la lecture de « Présentation de Luc Dumont »

Présentation de Véronique Aubert

« Braves petits soldats, je les vois à la peine, À travers les blés mûrs, bondissant hors d’haleine : Les balles, les obus les fauchent en hurlant… Qu’importe ? Il faut tenir. En avant ! En avant ! De l’éclair des canons la forêt s’illumine Et le Grand Couronné de vacarme s’anime. Jour et nuit, au combat, on lutte avecPoursuivre la lecture de « Présentation de Véronique Aubert »

Présentation de René Canta.

Les emplacements de pièces d’artillerie de la forêt d’Amance (forêt de Champenoux) L’inventaire des vestiges de la Grande Guerre en Forêt d’Amance (encore appelée Forêt de Champenoux) réalisé de 2014 à 2015, a mis en exergue de très nombreux emplacements de pièces d’artillerie, – emplacements de petit calibre et emplacements de gros calibre -, cesPoursuivre la lecture de « Présentation de René Canta. »

Présentation de Dominique Lacorde

LES FEMMES AUX CHAMPS DURANT LA GRANDE GUERRE Dès la mobilisation générale, Viviani lance un appel aux femmes pour prendre le relais des hommes dans les champs et assurer l’alimentation du pays. Les femmes sont à l’arrière, dans les usines, dans les champs, dans les hôpitaux. Elles font tourner le pays pendant que les hommesPoursuivre la lecture de « Présentation de Dominique Lacorde »