PRESENTATION DE PHILIPPE BRUANT

 

LA BATAILLE DU GRAND COURONNE – LE REGARD D’UN GEOGRAPHE.

 

Les batailles sont toujours relatées de manière chronologique. C’est pourquoi, les guerres sont le territoire des historiens. Il n’est nullement question de condamner cette pratique qui permet de comprendre le déroulement des événements.

Cependant, une autre composante est à prendre en compte et c’est la géographie des lieux où se déroulent les combats. Qu’il s’agisse du relief, des cours d’eau, de la végétation, des routes, des localités, de la météorologie, tous ces éléments ont leur importance dans la stratégie et la tactique utilisées au combat.

Après l’apport des historiens, c’est celui d’un géographe qui est proposé dans l’analyse de la bataille du Grand Couronné à l’Est de Nancy au cours des quinze premiers jours de septembre 1914.

De la mise en place des dispositifs militaires entre 1871 et 1914 au déroulement de la bataille, l’organisation et l’utilisation de l’espace lorrain méritent d’être analysées afin d’adjoindre aux données historiques des éléments pour mieux comprendre l’événement.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s